ENZHRU
 

L’escalier en Fer-à-Cheval


Symbole du château de Fontainebleau, le célèbre escalier en Fer-à-cheval est situé au centre de l’aile orientale de la cour d’Honneur. Entre 1632 et 1634, Jean Androuet du Cerceau ou l’architecte Lemercier construit, en remplacement d’un précédent escalier, ce « grand perron » qui permet aux carrosses de tourner entre ses deux volées. A partir du règne de Louis XIV, les princesses venant se marier avec un fils de France sont accueillies sur cet escalier. C’est ainsi que l’escalier et toute la cour font l’objet de nombreuses représentations gravées qui diffusent cette image clairement reconnaissable de Fontainebleau. De nombreuses copies de l’escalier seront réalisées dans divers châteaux à travers le monde (Louvre, Courances, Bourron, Monaco…).

Le 20 avril 1814, la cérémonie des adieux de Napoléon à sa garde va contribuer à sa célébrité, en faisant le symbole même de la fin de l’épopée napoléonienne.

Témoin des grands moments de l’histoire tout comme du quotidien des nombreux visiteurs qui viennent s’y faire prendre en photo, l’escalier a aujourd’hui acquis une valeur affective indéniable. L’ensemble de la structure de l’escalier est composé de grès, tandis que les marches sont en calcaire. Matériau poreux, le grès est très vulnérable aux variations climatiques : l’eau accélère son altération et favorise le développement de micro-organismes qui lui confèrent une teinte noire.

Afin de rendre toute sa superbe à cet ensemble architectural emblématique de Fontainebleau, un vaste projet de restauration va être lancé en 2017-2018 par le château.

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics