ENZHRU
 

Le pavillon de l’Etang

vue 1
vue 2
vue 3
vue 4


Le château de Fontainebleau a lancé en 2016 le chantier de restauration des boiseries peintes du pavillon de l’Étang grâce au soutien de French Heritage Society et de la Fondation du patrimoine, qui bénéficie du mécénat de la société d’assurance CGPA. Depuis 2018 la maison Osenat contribue à la restauration des panneaux peints qui constituent le décor intérieur du pavillon.

Construit en 1662 par l’architecte Louis Le Vau, délaissé à la fin du XVIIIème siècle, le pavillon de l’Etang a été restauré sous le règne de Napoléon Ier. Sa décoration intérieure est alors confiée au peintre Moench. Les lambris de hauteur sont ornés d’arabesques se détachant sur un fond sombre tandis que la coupole plate est décorée de médaillons à fonds dorés dans lesquels sont représentés des oiseaux multicolores. Les arêtes de la coupole et sa naissance sont agrémentées de feuillages, de palmes et d’enroulements de végétaux d’une grande délicatesse. Sous l’Ancien Régime, tout comme au XIXème siècle, des soupers et des collations y sont organisés. Le pavillon de l’Etang constitue alors un lieu d’agrément apprécié, que l’on gagne grâce aux multiples embarcations présentes sur la pièce d’eau. Durant le Second Empire, c’est même une véritable flottille qui prend possession de l’étang, comprenant une gondole vénitienne destinée à l’impératrice, la frégate du prince impérial, un caïque du Bosphore, mais aussi des felouques, yoles et périssoires.

Le pavillon se trouve dans un état de conservation précaire, pouvant faire craindre une disparition de ses décors peints intérieurs. Soumis à de continuelles remontées d’humidité, les ouvrages en pierre ainsi que les boiseries ont subi des dégradations importantes. La restauration complète du pavillon est évaluée à 900 000 €. Face à l’urgence et en accord avec les instances de contrôle scientifique et technique du ministère de la culture et de la communication, il a été décidé de scinder l’opération en deux volets distincts :

- Travaux de sauvegarde et de conservation d’urgence, estimés à 100 000 €
- Travaux de restauration et de mise en valeur proprement dite, estimés à 800 000 €

Grâce à la générosité de French Heritage Society (50 000 € /$60,000), premier mécène privé de ce projet et de la Fondation du patrimoine, qui bénéficie du mécénat de la société d’assurance CGPA (50 000 €), le premier volet a pu être lancé. Il est ainsi prévu de consolider la couche picturale très fragilisée des boiseries puis de les déposer pour les entreposer dans un local approprié, afin qu’un protocole de restauration soit mis au point.

Suite à cette opération, la maison Osenat a souhaité contribuer à la restauration des peintures des panneaux déposés au rythme d’un par an.

La dépose des boiseries a été réalisée par l’Atelier Jean-Marc Darde, et la restauration des peintures par Anne-Laure Feher.

LA SECONDE TRANCHE DE TRAVAUX RESTE À FINANCER ET LE CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU CHERCHE ACTIVEMENT DES MÉCÈNES POUR L’AIDER DANS CETTE ENTREPRISE.

French Heritage Society
French Heritage Society (FHS) est une association américaine à but non lucratif créée en 1982, se consacre à lever des fonds pour :
- Préserver la richesse du patrimoine architectural et culturel français en France et aux Etats-Unis en attribuant des prix de restauration (plus de 500 prix FHS attribués à ce jour).
- Transmettre les compétences, les connaissances et les savoir-faire à travers des programmes éducatifs transatlantiques pour les étudiants et les architectes.
- Favoriser l’amitié et les échanges franco-américains à travers des voyages et des programmes culturels en France aux Etats-Unis.

CGPA
CGPA est une société d’assurance spécialisée dans la Responsabilité Civile Professionnelle et la Garantie Financière des intermédiaires en assurances, en finance et en gestion de patrimoine. CGPA est actif en France depuis 80 ans et en Europe depuis trois ans. Leader sur son marché, CGPA est reconnue par les compagnies, les intermédiaires et les syndicats professionnels comme un acteur essentiel de la solvabilité, du professionnalisme et de l’indépendance de leur profession. CGPA accompagne chaque jour plus de 13 500 adhérents, soit 95% des agents généraux et plus de la moitié des courtiers français. La société a renouvelé en janvier 2016 la convention de partenariat avec la Fondation du patrimoine portant sur la préservation du patrimoine de proximité.

Osenat
Osenat est une maison de vente aux enchères implantée à Fontainebleau en face du château. Elle est l’héritière de l’Hôtel des Ventes fondé en 1816. Spécialisée dans 15 domaines du marché de l’art, elle est tout particulièrement investie dans les ventes de prestige autour des collections Premier Empire. Partenaire régulier du château de Fontainebleau, Osenat a choisi de contribuer à la restauration des 7 lambris peints du Pavillon de l’Etang réalisés par Simon-Frédérich Moench entre 1811 et 1813 à la demande de Napoléon Ier et de l’Impératrice Marie-Louise. La restauration des panneaux s’étalera sur 3 ans.

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics