ENZHRU
 

RECONSTITUTIONS HISTORIQUES - LOUIS-PHILIPPE À FONTAINEBLEAU


Samedi 3 novembre

1837, LOUIS-PHILIPPE ET SA COUR A FONTAINEBLEAU

Louis-Philippe Ier, dernier roi des Français, se rend à Fontainebleau plus de cinquante fois. Il nourrit une affection particulière pour le château de ses ancêtres. Son règne (1830-1848), âge d’or du romantisme, a vu défiler à Fontainebleau les plus brillantes figures de son temps : de Victor Hugo à Alexandre Dumas, d’Ingres à Delacroix, le château a perpétué sa tradition de lieu d’inspiration artistique. Louis-Philippe a restauré avec faste, les décors des siècles passés. Le château est devenu, sous son règne, un extraordinaire laboratoire pour inventer l’Histoire de France et définir des styles historiques empreints de rêverie des temps passés. Un voyage dans le temps !

Les séjours de la cour renouent avec les fastes de l’Ancien Régime. Les journées sont occupées par des promenades en char à bancs, par des spectacles et par de longues visites du château menées par le roi.

Au zénith du règne, le mariage de Ferdinand-Philippe fils ainé du roi et duc d’Orléans, avec la princesse Hélène de Mecklembourg-Schwerin, le 30 mai 1837, oriente les regards du Tout-Paris vers la « demeure des rois » qui accueille l’événement. Ces noces bellifontaines consacrent la légitimité du souverain et sa popularité. La princesse arrive la veille à Fontainebleau par la cour du Cheval Blanc. Elle est accueillie par le roi Louis-Philippe et la reine Marie-Amélie au pied de l’escalier en Fer-à-cheval. Il y a eu en réalité, trois mariages du duc et de la duchesse d’Orléans : le mariage civil, dans la salle de Bal, le mariage catholique dans la chapelle de la Trinité, et le mariage protestant dans la salle des Colonnes, la princesse étant protestante.

Une cinquantaine de reconstitueurs, coordonnés par Histoire Retrouvée sont présents toute la journée dans le château. Ils nous proposent une évocation d’une journée de la cour à l’époque de Louis-Philippe : la rencontre de Ferdinand-Philippe avec Hélène de Mecklembourg-Schwerin et leur mariage à Fontainebleau. Afin de rappeler l’ambiance de fête qui régnait à Fontainebleau lorsque la cour était présente, la journée sera ponctuée de saynètes de théâtre, d’extrait d’un ballet et de mini concerts.

Visites guidées

Par ailleurs, des visites guidées sur le château au temps de Louis-Philippe seront proposées à 10h45, 12h, 13h45, 16h. Elles seront l’occasion de découvrir des espaces fastueux, conçus ou restaurés à l’initiative de Louis-Philippe, habituellement fermés au public. Attention : pour ces visites, merci de retirer les billets aux caisses, avec un supplément au droit d’entrée.

Saynètes de théâtre

« Histoires de France » Tout au long de la journée, dans la galerie des Fastes, deux comédiens incarneront des personnages historiques liés au monde culturel, artistique et littéraire du règne de Louis Philippe, et témoins privilégiés du mariage princier à la cour de Fontainebleau.
Une création originale de la compagnie Le Bal de Saint-Bonnet.

Danse

Présentation d’un extrait du ballet de la Sylphide, œuvre créée en 1832 par Filippo Taglioni pour sa fille, et considérée comme le premier ballet romantique. Avec Laurence d’Alençon dans le rôle de Marie Taglioni.

Musique

Le Quatuor Elmire, en résidence ProQuartet (centre européen de musique de chambre), interprètera des morceaux de musique joués à la cour.

PROGRAMME DE LA JOURNEE

10h à 11h : déambulation des membres de la cour dans le château

10h30 : spectacle de la Sylphide en présence de la cour, galerie François 1er, 5mn

11h : défilé de mode, détails des tenues de l’époque, Galerie François Ier, 15 mn

11h45 : rencontre de la princesse Mecklembourg-Schwerin et du roi Louis-Philippe Ier, Galerie François Ier.

12h30 : mini concert, 1er et 2ème mouvements du Quatuor Opus. 20 N3 de Joseph Haydn, composé en 1772, chapelle de la Trinité, 10 mn

13h30 : déambulation des membres de la cour dans le château

14h : mini concert, 3ème et 4ème mouvements du Quatuor Opus. 20 de Joseph Haydn, composé en 1772, chapelle de la Trinité, 15 mn

14h45 : la cour traverse la galerie François Ier afin de se rendre au mariage

15h : évocation du mariage civil, salle des Colonnes, durée 15 mn env.

15h15 : mini concert, 1er et 2ème mouvements du Quatuor Opus. 18 N3 de Ludwig van Beethoven, composé entre 1798 et 1800, chapelle de la Trinité, 15 mn

15h30 : déambulation des courtisans dans la galerie François Ier

16h : spectacle de la Sylphide en présence de la cour, galerie François 1er, 5mn

16h30 : mini concert, 3ème et 4ème mouvements du Quatuor Opus. 18 N3 de Ludwig van Beethoven, composé entre 1798 et 1800, chapelle de la Trinité, 10 mn

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics