La Charité romaine

La Charité romaine

Début du XVIIe siècle
H. 98 cm ; L. 78,5 cm
Fontainebleau, musée national du château, F. 2019.18
Galerie des Peintures.

Ce tableau reprend la composition d’un dessin de Francesco Primaticcio pour l’un des compartiments de la voûte de la galerie d’Ulysse du château, dessin conservé au département des Arts Graphiques du musée du Louvre. La Galerie d’Ulysse, « grande galerie » du château fut l’un des décors les plus admirés et les plus copiés de l’époque moderne.
Détruite sous le règne de Louis XV en 1739 afin d’aménager de nouveaux appartements dans cette aile du château (l’actuelle aile Louis XV), son souvenir subsiste à travers les gravures de Theodore van Thulden publiées en 1633 et quelques rares copies peintes qui permettent d’attester de l’importance de ce décor pour les artistes des XVIe et XVIIe siècles comme Rubens, Poussin ou encore Charles le Brun. L’histoire de la Charité romaine est rapportée notamment par les historiens Valère Maxime et par Pline l’Ancien. Le vieux Cimon, emprisonné et condamné à mourir de faim est secrètement nourri au sein de sa fille, Pero. Les geôliers les surprennent mais décident finalement de libérer le prisonnier.
Ce thème, évocation de la vertu de la « piété filiale », était cher à François Ier. Rosso Fiorentino traite ce sujet dans la galerie François Ier, dans les années 1535-1539 sur le cartouche de stuc placé en-dessous de la fresque de Cléobis et Biton. Cette composition, gravée dès 1542 constitua une source de renouvellement du sujet pour les artistes actifs sur le chantier de Fontainebleau et montre l’influence de Rosso sur les décors postérieurs du château. Peint par un artiste franco-flamand dans les premières décennies du XVIIe siècle, ce tableau présente encore les coiffures raffinées, les gestes maniérés et les détails subtils (comme le traversin) typiques de la seconde école de Fontainebleau.

Ticket blanc

Billets et tarifs

Billetterie

Billetterie

INFORMATIONS COVID-19

Entrée libre et gratuite au château du 1er au 6 juillet inclus.

Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans.

Le circuit de visite a été adapté. Sont accessibles : la galerie des Fastes, l'appartement du Pape, la galerie François 1er et les salles Saint Louis. La sortie se fait par la cour Ovale, exceptionnellement ouverte pour l'occasion.

Venir au château

Calcul de l'itinéraire jusqu'au Château de Fontainebleau