Hélène-Louise de Mecklembourg-Schwerin duchesse d’Orléans et son fils

Hélène-Louise de Mecklembourg-Schwerin duchesse d’Orléans et son fils - château de Fontainebleau

Hermann Goldschmidt (1802-1866), d’après Frans Xaver Winterhalter (1805-1873)
1848
Huile sur toile
H. 218 cm ; L. 140 cm
Fontainebleau, musée national du château, INV. 9990

Commandé pour les galeries historiques du château de Versailles par Louis-Philippe en 1839, le portrait de sa belle-fille est l’un des premiers de la série peinte par Frans Xaver Winterhalter. Fille du prince Frédéric de Mecklembourg-Schwerin (1778-1819), Hélène est choisie pour épouser Ferdinand-Philippe d’Orléans, héritier du trône. Si ce parti n’est pas des plus brillants, les deux semblent se plaire. L’arrivée de cette princesse allemande en France suscita de nombreux commentaires, d’abord méfiants puis plus indulgents. Ainsi lit-on chez la chroniqueuse Delphine de Girardin : « Madame la Duchesse d’Orléans a même ce grand avantage sur nos merveilleuses de Paris, qu’elle a l’air princesse et qu’elles ont toutes l’air poupées » et chez la comtesse de Boigne : « Je pus annoncer très consciencieusement au duc de Broglie que je la trouvais aussi charmante qu’il l’exigeait. » Tous s’accordent à remarquer sa douceur envers l’entourage royal et son désir de s’intégrer à la famille. Ce portrait présente la duchesse d’Orléans en grande tenue : sa toilette de satin ivoire est largement décolletée aux épaules et la jupe, qui s’arrête aux chevilles, est recouverte d’une garniture de dentelle de Bruxelles à motifs fleuris et laisse voir les souliers de satin. Elle est coiffée en bandeaux, au-dessus desquels est placée une coiffe de dentelle ornée de rubans de satin bleu.

Hélène présente son premier fils, Louis-Philippe d’Orléans, comte de Paris. L’enfant qui saisit d’un geste tendre le nœud de corsage de sa mère porte une aube en dentelle et un bonnet. Cette copie commandée en 1848 à Hermann Mayer Goldschmidt, peintre et astronome allemand qui finira ses jours à Fontainebleau a été réalisée pour être envoyée à Alger, suite à la création des départements français d’Algérie après la reddition d’Abd el-Kader.

Expositions
2018-2019, Château de Fontainebleau, Louis-Philippe à Fontainebleau. Le Roi et l’Histoire.

Ticket blanc

Billets et tarifs

Billetterie

Billetterie

INFORMATIONS COVID-19

Entrée libre et gratuite au château du 1er au 6 juillet inclus.

Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans.

Le circuit de visite a été adapté. Sont accessibles : la galerie des Fastes, l'appartement du Pape, la galerie François 1er et les salles Saint Louis. La sortie se fait par la cour Ovale, exceptionnellement ouverte pour l'occasion.

Venir au château

Calcul de l'itinéraire jusqu'au Château de Fontainebleau