Actualité

Rencontres franco-italiennes “Les héritages de Napoléon”

Du 5 mai
au 26 mai

Le 5 mai prochain, dans le cadre des rencontres franco-italiennes sur la thématique des Héritages de Napoléon, vous sera proposé un colloque intitulé l’ « Armature économique : art, artisanat et industrie encouragés ». Cette journée sera l’occasion d’échanger avec plusieurs intervenants dont Christophe Beyeler, Conservateur général du patrimoine chargé du musée Napoléon Ier et du cabinet napoléonien des arts graphiques au château de Fontainebleau.

« La période du Premier Empire est une période de création, de soutien aux arts et aux métiers et d’innovations techniques. Développer l’industrie face à la concurrence anglaise, magnifier les savoir-faire et faire rayonner les territoires conquis et à définir un sentiment d’appartenance. Les ingénieurs, les artisans, les manufactures font l’objet d’une attention particulière de Napoléon et de sa famille. Les grandes commandes de la maison de l’Empereur, tout comme les Expositions des produits de l’industrie française, définissent les dernières tendances et orientent les modes bien au-delà de la capitale française. »

Armature économique : art, artisanat et industrie encouragés

5 mai 2021

 La période du Premier Empire est une période de création, de soutien aux arts et aux métiers et d’innovations techniques. Développer l’industrie face à la concurrence anglaise, magnifier les savoir-faire et faire rayonner le goût nouveau de l’Empire contribuent à unifier les territoires conquis et à définir un sentiment d’appartenance. Les ingénieurs, les artisans, les manufactures font l’objet d’une attention particulière de Napoléon et de sa famille. Les grandes commandes de la maison de l’Empereur, tout comme les Expositions des produits de l’industrie française, définissent les dernières tendances et orientent les modes bien au-delà de la capitale française.

Armature territoriale : les grands aménagements terrestres et urbains

12 mai 2021

 

« Une bonne administration repose sur une bonne connaissance du territoire » : c’est en suivant ce principe que Napoléon Bonaparte modernise les territoires de l’Empire. Si l’inventaire des matières premières remonte aux XVIIe et XVIIIe siècles, l’objectif impérial est d’exploiter à grande échelle les ressources afin de répondre aux besoins de l’industrie croissante. Une gestion uniforme, rationnelle et centralisée des infrastructures doit mettre fin au morcellement des services de l’Etat et le passage des Alpes devient un symbole fort de volonté d’unir la France et l’Italie en un seul et même système de gestion et de planification du territoire.

Armature sanitaire : de la salubrité des villes à la modernisation des professions de santé

19 mai 2021

 

Dans un souci de modernisation et d’équilibre entre les territoires et d’amélioration de la santé publique, Napoléon Bonaparte réorganise la pratique de la pharmacie. L’inventaire des officines, les organisations professionnelles, la formation, le recrutement et l’inspection des pharmaciens sont imposés par l’Etat. Les préparations officinales, dans lesquelles la chimie prend une place de plus en plus importante, doivent être élaborées selon les formules figurant dans un Codex, seul référentiel national. Il y a plus de 200 ans avait lieu en Toscane la première campagne de vaccination contre la variole, sous l’impulsion de la sœur de Napoléon, Elisa Bonaparte Baciocchi.

Armature administrative et juridique : les préfets, un héritage durable

26 mai 2021

 

« La France date son bonheur de l’établissement des préfectures ». Napoléon Bonaparte s’est appuyé sur le socle solide et pérenne de deux institutions qui existent encore aujourd’hui en France et en Italie : le Corps Préfectoral et le Code Civil. L’institution préfectorale est davantage un carrefour que le maillon d’une chaîne : dialogue avec les administrés, les institutions décentralisées et mise en œuvre de l’impulsion donnée par le gouvernement. Si le Code Civil reste la base de l’organisation des rapports de la société, c’est qu’il a su évoluer et s’adapter aux changements en consacrant dans le droit l’unité, l’égalité et la liberté individuelle.

Pour aller plus loin

Le 8 avril dernier, Christophe Beyeler, conservateur général du patrimoine au château de Fontainebleau et responsable du musée Napoléon Ier, a donné une visioconférence dans le cadre d’un partenariat avec le consulat général de France à Djeddah. 

Il a abordé l’enrichissement du musée Napoléon Ier au château de Fontainebleau ainsi que sa restructuration récente en vue de sa réouverture, qui a eu lieu le 19 mai dernier.

Ticket blanc

Billets et tarifs

Billetterie

Billetterie

Horaires d'ouvertures

Le château

Le château est ouvert tous les jours, sauf le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

D’octobre à mars : 9h30 à 17h (dernier accès à 16h15).

D’avril à septembre : 9h30 à 18h (dernier accès à 17h15).

Le parc et les jardins sont ouverts, dans les conditions habituelles, gratuitement.

Covid-19 : Suite aux annonces gouvernementales, un passe sanitaire valide est exigé à l’entrée du château, à partir de 18 ans. Les espaces extérieurs sont librement accessibles sans passe sanitaire. Le port du masque à partir de 11 ans et la réservation d'un créneau d'horaire d'accès horodaté restent obligatoires. Le château de Fontainebleau sera heureux de vous accueillir, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

La salle de Bal sera fermée à la visite les samedi 25 et dimanche 26 septembre après-midi pour la tenue des concerts de l'ensemble Balthasar Neumann dirigé par Thomas Hengelbrock.

Venir au château

    Calcul de l'itinéraire jusqu'au Château de Fontainebleau