Les archives

Les archives conservées au château datent du XVIIIe siècle à nos jours. Ce sont majoritairement des archives publiques, communicables dans le respect des règles de communicabilité.

Archives du château de Fontainebleau

Garantissant la mémoire et l’identité de l’organisme qui les a produites, les archives sont conservées pour leur valeur de preuve et pour leur intérêt historique.
Les archives sont sur tout support : documents imprimés et manuscrits, photographies, plans, documents graphiques, fichiers électroniques…

Les archives antérieures à 1999, datent du regroupement du musée et du domaine au sein d’un service à compétence nationale, se répartissent en deux principaux fonds dont les producteurs sont d’une part le conservateur, en charge du musée et d’autre part l’architecte, en charge du domaine.

Les archives de la Conservation concernent l’ameublement du château, les collections et la gestion du château devenu musée, depuis le début du XIXe siècle.

On y trouve notamment des dossiers relatifs aux acquisitions, aux mouvements, à la restauration des œuvres, aux inventaires, à la gestion du personnel du musée, aux relations avec l’architecte ou avec l’administration centrale, aux affaires comptables, etc.
Le fonds papier est complété par un important fonds photographique.

Les archives du Domaine concernent la gestion des bâtiments et des jardins et les travaux qui y sont effectués. Les documents les plus anciens datent du XVIIIe siècle.

Elles comprennent notamment des dossiers relatifs aux travaux de restauration et d’entretien du château et des jardins, à la sécurité, à la gestion des installations techniques, à la gestion du personnel et des logements, etc.
Le fonds papier est complété par un fonds photographique et un important fonds de plans (environ 6000 plans).

Depuis la création de l’établissement public en 2009, l’EPCF doit assurer la gestion de ses archives administratives.
Le CRES collecte les versements d’archives des différents services du château.
La totalité des versements entre 2009 et 2018 s’élève à plus de 100 mètres linaires de cartons d’archives. Depuis 2017, la collecte des archives prend progressivement en compte les archives nativement numériques qui font l’objet d’un traitement particulier.

Les fonds s’enrichissent également grâce à des dons ou achats. La part de ces entrées d’archives privées est faible mais vient compléter régulièrement les ressources accessibles.

Archives du château de Fontainebleau
Instruction pour les valets de chambre, tapissiers et ébénistes, juin 1812

Fonds de la conservation

Des recherches dans ce fonds peuvent être effectuées grâce aux instruments de recherche, en particulier :

Pièces n°1 à 37065 : Récolement « dit de 1934 » des archives de la Conservation du musée de 1785 à 1900, manuscrit, par Maurice Couturaud. Inventaire pièce à pièce, 1934.

C2 art. 1-350 : archives de la Conservation du musée (1921-2008) : répertoire numérique provisoire par Patricia Da Costa, 35 p., 2015.

1 C art. 1-531 : Inventaire des registres (1806-1989), par Sophie Daënens, 51 p., 2005.

Fonds du domaine

Des recherches dans ce fonds peuvent être effectuées grâce aux instruments de recherche, en particulier :

1 D 1 art. 1-556 : Répertoire numérique d’archives du Service d’Architecture et de la Conservation du Domaine [1738-1999], par Patricia Da Costa, 92 p., 2014.

1 D 2 art. 1-260 : Répertoire numérique d’archives du Service d’Architecture et de la Conservation du Domaine. Dossiers de travaux (1803-1925), 1ère partie : 1803-1916, par Mélanie Péraste, 133 p., 2017.

Cartons 1 à 27, et I à XXVI : Catalogue des dessins, gravures et reproductions [dont les plans anciens des architectes du Palais] ([1736]-1939), par Albert Bray, 83 p., 1943.

Plan de la fontaine de la place d'armes du château de Fontainebleau en 1836
Poupées porte-bonheur offertes à Roland d’Esparbès par Magdeleine Beigneux

Archives d’origine privée

On peut signaler deux principaux fonds :

F 3223 C : Fonds privé du brigadier Arthur Vincent. Notes manuscrites et documents sur l’histoire du château : répertoire numérique détaillé par Patricia Da Costa, 11 p., 2014.

1 AP/1-26 : Fonds privé de Georges d’Esparbès, conservateur du musée de 1905 à 1930 (XIXe siècle-1920) : répertoire numérique détaillé par Patricia Da Costa, 30 p., 2016.

Ticket blanc

Billets et tarifs

Billetterie

Billetterie

Horaires d'ouvertures

Le château

Le château est ouvert tous les jours, sauf le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

D’octobre à mars: 9h30 à 17h00 (dernier accès à 16h15).

D’avril à septembre: 9h30 à 18h00 (dernier accès à 17h15).

Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, sous peine d'exclusion.

Il n'est pas nécessaire de réserver de créneau de visite pour le château ni pour les jardins.

Le circuit de visite est entièrement accessible, à l'exception de la salle de Bal et du musée Chinois. La cour Ovale est exceptionnellement ouverte.

Venir au château

Calcul de l'itinéraire jusqu'au Château de Fontainebleau